Aller au contenu

Aller au menu principal

Liens transversaux haut

Documentation complète sur les données carroyées à 200 mètres

Mise à jour : 20 novembre 2013

Source des données

  • Revenus Fiscaux Localisés (RFL) au 31 décembre 2010
  • Taxe d'habitation (TH) au 1er janvier 2011

On peut se reporter à la documentation de l'exploitation RFL.

Les revenus fiscaux localisés des ménages sont établis à partir des fichiers exhaustifs des déclarations de revenus des personnes physiques, de la taxe d'habitation et du fichier d'imposition des personnes physiques fournis à l'Insee par la Direction générale des finances publiques.

L'exploitation conjointe de ces sources fiscales permet de produire des statistiques sur les revenus fiscaux localisés des ménages à l'échelle communale, supra communale et infra communale pour la France métropolitaine et deux départements d'outre-mer (DOM) : la Réunion et la Martinique.

La qualité d'appariement des fichiers fiscaux de la Guadeloupe, de la Guyane et de Mayotte ne permet pas de reconstituer les ménages fiscaux comme pour la France métropolitaine, la Réunion et la Martinique. C'est pourquoi les statistiques sur les revenus ne sont pas produites pour ces trois DOM.

Un ménage fiscal est un ménage constitué par le regroupement des foyers fiscaux répertoriés dans un même logement (hors communautés). Son existence, une année donnée, tient au fait que coïncident une déclaration indépendante de revenus (dite déclaration n° 2042) et l'occupation d'un logement connu à la taxe d'habitation (TH).

Les règles fiscales autorisent les parents à rattacher leurs enfants majeurs ou mariés à leur propre déclaration de revenus s'ils sont âgés de moins de 21 ans quelle que soit leur situation, ou s'ils sont âgés de moins de 25 ans et poursuivent leurs études.

Les enfants majeurs rattachés à la déclaration fiscale de leurs parents peuvent occuper un logement indépendant. Par défaut, ils sont pourtant inclus dans le ménage de leurs parents.

Cette situation concerne essentiellement des étudiants. Par comparaison avec le recensement de la population, cela génère une sous-estimation du nombre de ménages et d'habitants des villes étudiantes et une surestimation de la taille des ménages des parents.

Le revenu fiscal correspond à la somme des ressources déclarées par les contribuables sur la « déclaration des revenus » avant tout abattement et avant redistribution.

Haut de page

Méthodologie

Afin de garantir la confidentialité et la qualité des statistiques publiées, notamment sur les revenus fiscaux des ménages, un découpage du territoire en rectangles de taille variable a été élaboré à l'Insee par agrégation de carreaux de 200 mètres. Ces rectangles, dont la population est toujours d'au moins 11 ménages fiscaux, ont été constitués selon la méthode décrite ci-après.

Constitution des rectangles

Le territoire métropolitain (sauf la Corse) a préalablement été divisé en 36 grands carreaux de taille semblable. Chaque grand carré est découpé horizontalement ou verticalement afin de former 2 rectangles. Les rectangles produits sont alors découpés à leur tour horizontalement ou verticalement et ainsi de suite. Les découpages horizontaux et verticaux passent toujours par le centre de gravité pondéré par la population. Le choix à chaque étape entre la scission horizontale, la scission verticale, ou l'absence de scission, est arbitré ainsi :

  • Si les scissions horizontale et verticale produisent chacune au moins un rectangle de moins de 11 ménages alors le découpage n'est pas opéré, afin de respecter la contrainte du secret statistique.
  • Si une seule des deux scissions produit un découpage en deux rectangles de 11 ménages ou plus chacun, on réalise cette scission.
  • Si les deux scissions produisent chacune deux rectangles de plus de 11 ménages, on choisit la scission qui produit 2 rectangles au sein desquels les carreaux habités sont les moins dispersés. La « dispersion » d'un rectangle est mesurée par la somme des distances au carré entre son centre de gravité et ses carreaux habités pondérées par la population, et on choisit le découpage qui minimise la somme des dispersions des 2 rectangles concernés.

Exemple d'arbitrage entre un découpage horizontal et vertical :

Données carroyées, exemple d'arbitrage entre un découpage horizontal et vertical

Dans cet exemple, le découpage vertical produit des rectangles dont chacun a une dispersion géographique importante de ses carreaux habités. On préfèrera le découpage horizontal où les carreaux habités sont plus proches de leur centre de gravité. La procédure de découpage est alors reconduite sur chacun des 2 nouveaux rectangles issus de la scission horizontale, jusqu'à ce que la contrainte de secret statistique ne soit plus respectée .

Trois remarques importantes :

  • La procédure de découpage en rectangles ne tient pas compte de la continuité du bâti et peut « séparer » des populations proches comme elle peut associer des populations de territoires différents (par exemple de part et d'autre d'une montagne, par-delà la mer...).
  • Lorsque le sens de découpage en deux d'un rectangle est choisi, le contour de chacun des deux nouveaux sous-rectangles est égal au plus petit rectangle englobant leurs carreaux habités (traits en pointillés verts dans le schéma ci-dessus).
  • Les rectangles sont de tailles variées, allant d'un unique carreau (d'au moins 11 ménages) à un rectangle d'une superficie égale à 3 000 carreaux de 200 mètres de côté (un rectangle compte en moyenne 38 ménages, en métropole). Il est donc fortement déconseillé de cartographier directement des effectifs au rectangle. Il est préconisé de désagréger préalablement les statistiques au rectangle au carreau habité de 200 mètres (cf. paragraphe Utilisation des fichiers et précautions à suivre) ou de transformer les effectifs des rectangles en densités.

Exemple de rectangles dont le périmètre n'a aucune réalité sur le terrain :

Dans le Finistère (29), des carreaux habités sur la pointe de la commune du Crozon sont rattachés à des carreaux habités de la commune Beuzec-Cap-Sizun.

Dans le Finistère (29), des carreaux habités sur la pointe de la commune du Crozon sont rattachés à des carreaux habités de la commune Beuzec-Cap-Sizin

Au final, en métropole, 698 659 rectangles ont ainsi été constitués, dont la moitié a une population comprise entre 11 et 21 ménages

effectifs % carreaux
1. Total carreaux habités en métropole 2 278 213
2. Carreaux de 11 ménages ou plus 462 413 20,3
dont :
3. Carreaux de 11 ménages ou plus diffusés tels quels 273 459 12,0
4. Carreaux de 11 ménages ou plus regroupés avec d'autres carreaux dans des rectangles 188 954 8,3
5. Carreaux de moins de 11 ménages regroupés avec d'autres carreaux dans des rectangles 1 815 800 79,7
Total rectangles en métropole (y compris 3.) 698 659
Distribution de la population des rectangles
Distribution du nombre de ménages
Nombre de rectangles Minimum 10 % 25 % 50 % (médiane) 75 % 90 % Maximum
(*) Guide de lecture : 75 % des rectangles en Martinique ont une population de 32 ménages ou moins.
Métropole 698 659 11 12 15 21 34 71 1 887
Martinique 4 730 11 12 15 21 32 (*) 59 628
La Réunion 7 342 11 13 17 26 41 67 650

La « winsorisation » préalable des revenus fiscaux par unité de consommation

La winsorisation est une technique statistique de traitement des valeurs extrêmes d'une distribution, qui consiste à ramener à un seuil donné toutes les valeurs situées au-delà, ou en deçà, de ce seuil. Ces seuils peuvent être des quantiles particuliers de la distribution.

L'Insee dispose des fichiers exhaustifs des déclarations de revenus des personnes physiques et de la taxe d'habitation, à partir desquels sont calculés les revenus fiscaux localisés. Ces revenus ont été préalablement « winsorisés » pour la diffusion des statistiques au rectangle. Plus précisément, deux types de « winsorisation » sont réalisés.

Pour la métropole :

  • Une « winsorisation fixe » du revenu fiscal des ménages par unité de consommation (u.c.) : si le revenu fiscal par u.c. du ménage est supérieur au 8e décile de la distribution, soit 29 336 euros, alors le revenu fiscal du ménage par u.c. est rabaissé à ce seuil. Inversement, si le revenu fiscal par u.c. du ménage est inférieur à 40 % de la médiane de la distribution des revenus, soit 7 499,60 euros, alors le revenu fiscal du ménage par u.c. est remonté à ce seuil.
  • Une « winsorisation flottante » du revenu fiscal des ménages par u.c. : si le revenu fiscal du ménage est supérieur au 8e décile de la distribution, alors le revenu fiscal du ménage est rabaissé à une valeur aléatoire entre 28 836 euros et 29 336 euros. Inversement, si le revenu fiscal par u.c. du ménage est inférieur à 40 % de la médiane de la distribution, alors le revenu du ménage par u.c. est remonté à une valeur aléatoire entre 7 499,60 euros et 7 999,60 euros.

La winsorisation fixe est utilisée dans la grande majorité des cas. La winsorisation flottante n'est utilisée que dans quelques cas très spécifiques, détaillés dans le paragraphe Traitement des statistiques au rectangle.

Pour la Martinique et La Réunion, les 8es déciles départementaux ont été utilisés, soit respectivement 25 098 euros et 23 131 euros, afin de tenir compte des écarts de revenus avec la métropole. De même, les revenus correspondant à 40 % de la médiane, en Martinique et à La Réunion, sont respectivement de 5 209,20 euros et 4 136 euros. La « winsorisation flottante » dans ces deux départements d'Outre-mer consiste également à calculer un revenu aléatoire dans un intervalle de 500 euros au-dessous du 8e décile départemental et au-dessus de 40 % de la médiane de la distribution départementale.

On rappelle qu'en raison d'un appariement des fichiers fiscaux de moins bonne qualité en Guyane, en Guadeloupe, et à Mayotte il n'est pas possible de calculer les revenus fiscaux des ménages pour ces trois départements d'Outre-mer.

Traitement des statistiques au rectangle

Traitement de la somme au rectangle des revenus « winsorisés » des individus

Pour chaque rectangle, est diffusée la somme des revenus winsorisés par u.c. des individus (le revenu par unité de consommation d'un individu est le revenu par unité de consommation du ménage auquel il appartient). Par défaut, c'est la « winsorisation fixe » (voir le paragraphe La « winsorisation » préalable des revenus fiscaux par unité de consommation) qui est utilisée pour calculer cette somme.

Toutefois, lorsque l'on peut déduire de cette somme que tous les individus ont un revenu par u.c. au-dessus du 8e décile, ou proche de cette valeur, c'est la « winsorisation flottante » qui est mise en œuvre. Ceci se produit pour 66 rectangles en métropole, 1 en Martinique, 9 à La Réunion.

De même, c'est la « winsorisation flottante » qui est utilisée lorsque l'on peut déduire de cette somme que tous les individus d'un rectangle ont un revenu inférieur à 40 % de la médiane, ou proche de cette valeur. Ceci se produit pour 3 rectangles en métropole, aucun en Martinique ni à La Réunion).

Par ailleurs, afin de ne pas générer de rupture de la confidentialité en confrontant les revenus fiscaux 2010 diffusés au niveau communal sur le site web de l'Insee avec ces données diffusées au rectangle, on a mis à blanc la somme des revenus winsorisés du plus petit rectangle (en nombre de ménages) de 153 communes en métropole, d'une commune de Martinique et de 3 communes de La Réunion. Ces rectangles représentent au total 1 843 ménages (voir la liste complète des communes concernées).

Traitement des autres variables sensibles

Les variables suivantes sont considérées comme sensibles au regard du secret statistique :

  • le nombre d'individus âgés de 65 ans
  • le nombre de ménages d'une personne
  • le nombre de ménages propriétaires
  • le nombre de ménages dont le revenu fiscal par u.c. est inférieur au « seuil de bas revenu », égal à 60 % de la médiane de la distribution des revenus par u.c. (soit 11 249,40 euros en métropole, 7 813,80 euros en Martinique et 6 204 euros à La Réunion).

Plus précisément, les nombres d'individus ou de ménages diffusés ne doivent pas correspondre à des proportions (qui ne sont pas diffusées en tant que telles, mais calculables par l'utilisateur) au sein du rectangle supérieures ou égales à 80 %, et de plus le nombre de ménages propriétaires ne doit pas correspondre à une proportion inférieure ou égale à 20 %. Pour respecter ces règles, dans certains cas l'effectif réel n'a donc pu être diffusé. Ceci est signalé à l'utilisateur de la façon suivante : à chacune de ces variables sensibles est associée dans le fichier diffusé une variable indicatrice, valant 1 si le nombre « n » diffusé doit être compris comme « n ou plus », et 0 sinon.

Dans le cas particulier du nombre de ménages propriétaires, l'indicatrice de traitement prend la valeur 2 si le nombre « n » de ménages propriétaires diffusé doit être compris comme « n ou moins ».

Par exemple pour le rectangle d'identifiant (idk) « N10155E21262-N10160E21266 », le nombre total de ménages est de 14 dont 11 ménages propriétaires. L'indicatrice de traitement des effectifs de ménages propriétaires (i_prop) étant à 1, l'effectif réel de ménages propriétaires est en fait égal à 11, 12, 13 ou 14 ménages. Pour le rectangle d'identifiant « N10153E21258-N10160E21261  », le nombre de ménages propriétaires est de 8 pour un total de 37 ménages. L'indicatrice de traitement des effectifs de ménages propriétaires étant à 2, l'effectif réel de ménages propriétaires est en fait de 8 ménages, ou moins.

Traitement de la variable « nombre d'individus de 75 ans et plus »

Dans le cas où le nombre d'individus de 65 ans est traité comme indiqué ci-dessus, il peut s'avérer nécessaire, par souci de cohérence entre les informations diffusées, d'indiquer que le nombre « n » d'individus de 75 ans et plus diffusé doit être compris comme « n ou plus ». L'indicatrice correspondant à cette variable vaut alors 1.

Le taux de traitement par variable sensible est donné par les tableaux ci-après :

En Métropole
Variable Nombre de rectangles traités % de rectangles traités
Nombre d'individus de 65 ans et plus 317 0,05 %
Nombre d'invidus de 75 ans et plus 59 0,01 %
Nombre de ménages d'une personne 1 587 0,23 %
Nombre de ménages propriétaires - indicatrice = 1 417 059 59,69 %
Nombre de ménages propriétaires - indicatrice = 2 32 058 4,59 %
Nombre de ménages au-dessous du seuil de bas revenu 688 0,10 %
À la Martinique
Variable Nombre de rectangles traités % de rectangles traités
Nombre d'individus de 65 ans et plus 1 0,02 %
Nombre d'invidus de 75 ans et plus 0 0 %
Nombre de ménages d'une personne 3 0,06 %
Nombre de ménages propriétaires - indicatrice = 1 1 494 31,59 %
Nombre de ménages propriétaires - indicatrice = 2 279 5,90 %
Nombre de ménages au-dessous du seuil de bas revenu 20 0,42 %
À La Réunion
Variable Nombre de rectangles traités % de rectangles traités
Nombre d'individus de 65 ans et plus 0 0 %
Nombre d'invidus de 75 ans et plus 0 0 %
Nombre de ménages d'une personne 3 0,04 %
Nombre de ménages propriétaires - indicatrice = 1 1 956 26,64 %
Nombre de ménages propriétaires - indicatrice = 2 564 7,68 %
Nombre de ménages au-dessous du seuil de bas revenu 49 0,67 %

Le traitement affectant le plus grand nombre de rectangles est celui du nombre de ménages propriétaires (un peu moins de 60 % de rectangles corrigés en métropole). Cependant, l'impact sur le pourcentage total de ménages propriétaires serait faible (si l'on faisait le total France entière, afin d'avoir une évaluation de la correction), avec une baisse de 2,4 points (de 58,3 % à 55,9 %). Dans les deux départements d'Outre-mer, le traitement augmenterait de 1,2 à 1,4 point le pourcentage de ménages propriétaires.

Haut de page

Contenu des fichiers diffusés

Liste des variables

Variables diffusées dans le fichier de carreaux :

Pour chaque carreau habité :

  • les identifiants géographiques du carreau ;
  • le nombre de carreaux habités du rectangle auquel appartient le carreau ;
  • les identifiants géographiques du rectangle auquel appartient le carreau ;
  • le nombre d'individus du carreau.

Variables non traitées diffusées dans le fichier de rectangles :

  • le nombre total d'individus ;
  • le nombre total de ménages (i.e. de résidences principales) ;
  • le nombre total d'individus âgés de 0 à 3 ans ;
  • le nombre total d'individus âgés de 4 à 5 ans ;
  • le nombre total d'individus âgés de 6 à 10 ans ;
  • le nombre total d'individus âgés de 11 à 14 ans ;
  • le nombre total d'individus âgés de 15 à 17 ans ;
  • le nombre total d'individus âgés de 25 ans et plus ;
  • le nombre total de ménages de 5 personnes et plus ;
  • le nombre total de ménages présents depuis 5 ans ou plus dans leur logement actuel ;
  • le nombre total de ménages en logement collectif ;
  • la surface cumulée des résidences principales, en mètres carrés ;
  • la somme des revenus fiscaux par u.c. winsorisés des individus (le revenu fiscal par u.c. d'un individu est le revenu par u.c. du ménage auquel il appartient) (cette somme doit être divisée par le nombre total d'individus du rectangle pour obtenir le revenu fiscal par u.c. moyen des individus).

Variables traitées diffusées dans le fichier de rectangles :

  • le nombre total d'individus âgés de 65 ans et plus + la variable indicatrice correspondante ;
  • le nombre total d'individus âgés de 75 ans et plus + la variable indicatrice correspondante ;
  • le nombre total de ménages d'une personne + la variable indicatrice correspondante ;
  • le nombre total de ménages propriétaires + la variable indicatrice correspondante ;
  • le nombre total de ménages dont le revenu fiscal par u.c. se situe en dessous du seuil de bas revenu (60 % de la médiane de la distribution) + la variable indicatrice correspondante.

Dessin des fichiers

Table des carreaux :

  • pour la métropole : table car_m.dbf
  • pour la Martinique : table car_r02.dbf
  • pour La Réunion : table car_r04.dbf
Description des variables
Nom de la variable Libellé de la variable Format de la variable
Id Identifiant du carreau habité Caractère (21 en métropole - 23 en Outre-mer)
IdINSPIRE Identifiant INSPIRE du carreau habité Caractère (30)
Idk Identifiant du rectangle d'appartenance du carreau habité Caractère (25)
Ind_c Nombre d'individus résidant dans le carreau Numérique
Nbcar Nombre de carreaux habités du rectangle d'appartenance Numérique

Table des rectangles :

  • pour la métropole : table rect_m.dbf
  • pour la Martinique : table rect_r02.dbf
  • pour La Réunion : table rect_r04.dbf
Description des variables
Nom de la variable Libellé de la variable Format de la variable
Idk Identifiant du rectangle Caractère (25)
Men Nombre de ménages résidant dans le rectangle Numérique
Men_surf Surface cumulée des résidences principales, en mètres carrés Numérique
Men_occ5 Nombre total de ménages présents depuis 5 ans ou plus dans leur logement actuel Numérique
Men_coll Nombre total de ménages en logement collectif Numérique
Men_5ind Nombre total de ménages de 5 personnes et plus Numérique
Men_1ind Nombre total de ménages d'une personne Numérique
I_1ind Indicatrice de traitement du nombre total de ménages d'une personne : = 0 si pas de traitement = 1 si traitement Caractère (1)
Men_prop Nombre total de ménages propriétaires Numérique
I_prop Indicatrice de traitement du nombre total de ménages propriétaires : = 0 si pas de traitement = 1 si traitement au seuil de 80 % = 2 si traitement au seuil de 20 % Caractère (1)
Men_basr Nombre total de ménages dont le revenu fiscal par unité de consommation est en dessous du seuil de bas revenu Numérique
I_basr Indicatrice de traitement du nombre total de ménages dont le revenu fiscal par unité de consommation est en dessous du seuil de bas revenu : = 0 si pas de traitement = 1 si traitement Caractère (1)
Ind_r Nombre total d'individus résidant dans le rectangle Numérique
Ind_age1 Nombre total d'individus âgés de 0 à 3 ans Numérique
Ind_age2 Nombre total d'individus âgés de 4 à 5 ans Numérique
Ind_age3 Nombre total d'individus âgés de 6 à 10 ans Numérique
Ind_age4 Nombre total d'individus âgés de 11 à 14 ans Numérique
Ind_age5 Nombre total d'individus âgés de 15 à 17 ans Numérique
Ind_age6 Nombre total d'individus âgés de 25 ans et plus Numérique
Ind_age7 Nombre total d'individus âgés de 65 ans et plus Numérique
I_age7 Indicatrice de traitement du nombre total d'individus âgés de 65 ans et plus : = 0 si pas de traitement = 1 si traitement Caractère (1)
Ind_age8 Nombre total d'individus âgés de 75 ans et plus Numérique
I_age8 Indicatrice de traitement du nombre total d'individus âgés de 75 ans et plus : = 0 si pas de traitement = 1 si traitement Caractère (1)
Ind_srf Somme des revenus fiscaux par unité de consommation winsorisés des individus Numérique
Nbcar Nombre de carreaux habités du rectangle Numérique

Précisions sur les variables

L'âge des individus des ménages est calculé à partir des données de la déclaration de revenus, par différence entre l'année de naissance et l'année de revenus de la déclaration.

La nature des locaux (individuels ou collectifs) est établie à partir de la taxe d'habitation. La différence entre le nombre total de ménages et le nombre de ménages en logement collectif donne le nombre de ménages en logement individuel mais aussi le nombre de ménages dans les autres types de logements (caravanes...), très peu nombreux.

Le statut d'occupation du logement (locataires / propriétaire) est établi à partir de la taxe d'habitation. La différence entre le nombre total de ménages et le nombre de ménages propriétaires donne le nombre de ménages locataires.

La surface est la surface totale en mètres carrés des logements occupés à titre de résidence principale, fournie par la taxe d'habitation.

Les variables de revenus :

Le revenu fiscal correspond à la somme des ressources déclarées par les contribuables sur la « déclaration des revenus » avant tout abattement et avant redistribution. Il ne peut pas être assimilé à un revenu disponible et ne permet donc pas de tirer de conclusions en termes de niveau de vie des ménages. Pour cela, il faudrait que l'on ajoute les revenus sociaux non déclarés (minima sociaux tels que RMI ou RSA et minimum vieillesse, prestations familiales, aides au logement) et que l'on soustraie les impôts directs (impôt sur le revenu et taxe d'habitation). On interprétera donc avec prudence les inégalités de revenu fiscal constatées entre zones.

Le revenu fiscal par unité de consommation (u.c.) est le revenu du ménage rapporté au nombre d'unités de consommation qui le composent.

Le revenu fiscal par unité de consommation (u.c.) d'un individu est le revenu par u.c. du ménage auquel il appartient.

Par convention, le nombre d'unités de consommation d'un ménage fiscal est évalué de la manière suivante :

  • le premier adulte du ménage compte pour une unité de consommation ;
  • les autres personnes de 14 ans ou plus comptent chacune pour 0,5 ;
  • les enfants de moins de 14 ans comptent chacun pour 0,3.

Cette échelle d'équivalence est utilisée couramment par l'Insee et Eurostat pour étudier les revenus ainsi exprimés par « équivalent adulte ».

Les deux indicateurs diffusés (somme des revenus fiscaux par u.c. winsorisés des individus et nombre total de ménages dont le revenu fiscal par u.c. se situe en dessous du seuil de bas revenu) sont des indicateurs relatifs pour faciliter les comparaisons entre zones ; ils ne correspondent pas à des indicateurs de pauvreté. S'agissant de revenus avant redistribution ils ne constituent pas non plus des indicateurs de niveau de vie.

Utilisation des fichiers et précautions à suivre

Utilisation des fichiers

Le fichier de rectangles est un fichier intermédiaire : il ne doit pas être utilisé en tant que tel, en particulier pour faire des cartes. Les rectangles étant de superficies variables, des cartes d'effectifs seraient en effet erronées. Par ailleurs, pour les rectangles de taille relativement importante, la valeur globale masque d'éventuelles fortes disparités spatiales internes. Il convient de travailler au niveau des carreaux.

Pour cartographier les effectifs totaux d'individus, le fichier de carreaux diffusé peut être utilisé tel quel.

Pour cartographier les autres variables, il faut construire, à partir des deux fichiers livrés (rectangles avec les variables et carreaux sans les variables) un nouveau fichier de carreaux, en répartissant, pour chaque variable, l'effectif total du rectangle dans chacun de ses carreaux habités, au prorata de la population totale.

Ainsi, pour un rectangle composé de n carreaux habités.

Soient :

Ptotr, la population totale du rectangle

Ptotc1 ... Ptotcn, la population totale de chaque carreau habité du rectangle

Vr, l'effectif du rectangle pour la variable V

On aura alors :

Vc1 = effectif du carreau c1 pour la variable V

= (Ptotc1 x Vr )/ Ptotr

Exemple fictif :

Modes opératoires

En vous adressant aux directions régionales de l'Insee :

Pour les utilisateurs qui ne souhaitent pas procéder par eux mêmes, pour des raisons techniques, à l'opération de désagrégation du fichier de rectangles en un fichier de carreaux estimés, il est possible de s'adresser à la direction régionale Insee de leur région. Celle-ci pourra mettre à leur disposition le fichier de carreaux estimés.

Précautions d'utilisation

Dans le fichier de carreaux, tous les carreaux sont diffusés, sans aucun seuil de nombre d'individus ou de ménages, ce qui implique une grande vigilance, en particulier lors d'analyses sur des zones peu denses. La moitié des carreaux de métropole contiennent 2 ménages ou moins et la moitié contiennent 6 personnes ou moins (voir tableau ci dessous).

En zone urbaine, du fait des fortes densités, on peut considérer que les données sont fiables pour un territoire comptant un nombre relativement réduit de carreaux. En zone rurale, en revanche, il est recommandé de ne pas travailler à un niveau en deçà de la taille d'un canton et de lisser les données.

Toute évolution temporelle serait non significative. Il ne faut donc faire aucune analyse en évolution entre les données de population issues de RFL 2009, précédemment diffusées, et les données RFL 2010 faisant l'objet de la présente diffusion.

Il ne faut en aucun cas comparer la somme de la population des carreaux composant une commune à la population de la commune au recensement de la population. Ces deux effectifs seront nécessairement différents du fait de la différence de source (Voir Source des données).

Du fait de la procédure de winsorisation des revenus, la somme des revenus par u.c. des individus des rectangles d'une commune sera différente de la somme des revenus par u.c. des individus diffusée par ailleurs sur insee.fr sur la commune entière (la différence pouvant aller jusqu'à 40 %).

Nombre de ménages et nombre de personnes par carreau de 200 mètres (France métropolitaine)
Quantile Nombre de ménages Nombre de personnes
La France métropolitaine compte 2 278 213 carreaux peuplés de 200 mètres de côté (estimations carroyées 2010).
1 % 1 1
10 % 1 2
25 % Q1 1 3
Médiane 2 6
75 % Q3 8 20
90 % 24 61
99 % 159 342
Maximum 1 887 4 384
Moyenne 11,6 27,2

Haut de page

Communes pour lesquelles les revenus winsorisés du plus petit rectangle ont été mis à blanc

1072 Ceyzériat
1138 Culoz
1378 Saint-Maurice-de-Gourdans
2110 Braine
2334 Fresnoy-le-Grand
2360 Guignicourt
2468 Marle
5006 L'Argentière-la-Bessée
7042 Bourg-Saint-Andéol
7076 Cruas
10006 Arcis-sur-Aube
10268 Nogent-sur-Seine
10401 Vendeuvre-sur-Barse
10420 Villenauxe-la-Grande
13021 Carry-le-Rouet
14191 Courseulles-sur-Mer
17091 Charron
17093 Le Château-d'Oléron
17168 Fouras
21154 Châtillon-sur-Seine
21464 Nuits-Saint-Georges
21515 Quetigny
21584 Saulieu
25578 Valdahon
27183 La Couture-Boussey
28116 Courville-sur-Eure
28422 Voves
29022 Camaret-sur-Mer
2A041 Bonifacio
2B305 San-Martino-di-Lota
2B342 Ventiseri
30082 Clarensac
30133 Le Grau-du-Roi
30206 Poulx
30212 Remoulins
33273 Martignas-sur-Jalle
33333 Le Porge
34344 La Grande-Motte
38205 Lans-en-Vercors
38537 La Verpillière
40046 Biscarrosse
40217 Parentis-en-Born
40287 Sanguinet
44049 Le Croisic
44074 Indre
44168 Saint-Joachim
51248 Fère-Champenoise
51525 Sarry
51535 Sézanne
51662 Witry-lès-Reims
54029 Audun-le-Roman
54270 Hussigny-Godbrange
54314 Lexy
54328 Ludres
54367 Mexy
54459 Richardménil
55010 Ancerville
55122 Commercy
56186 Quiberon
56234 Saint-Pierre-Quiberon
57013 Alsting
57041 Aumetz
57067 Bertrange
57102 Bousse
57106 Bouzonville
57177 Dieuze
57269 Guénange
57343 Illange
57498 Neufchef
57529 Ottange
57537 Petite-Rosselle
57752 Woustviller
59285 Haspres
59560 Seclin
60041 Bailleul-sur-Thérain
60057 Beauvais
60106 Breuil-le-Sec
60286 Grandvilliers
60338 Lacroix-Saint-Ouen
60374 Maignelay-Montigny
60446 Nanteuil-le-Haudouin
62060 Auxi-le-Château
62063 Avesnes-le-Comte
62108 Berck
62300 Équihen-Plage
62371 Givenchy-en-Gohelle
62865 Vitry-en-Artois
65344 Ossun
66016 Banyuls-sur-Mer
67067 Brumath
67106 Drusenheim
67112 Duttlenheim
67125 Epfig
67130 Erstein
67151 Gambsheim
67156 Geudertheim
67194 Herrlisheim
67205 Hoerdt
67237 Kilstett
67268 Lipsheim
67281 Marckolsheim
67283 Marmoutier
67291 Mertzwiller
67305 Mothern
67356 Offendorf
67405 Roeschwoog
67506 Vendenheim
68007 Andolsheim
68138 Hirsingue
68156 Issenheim
68231 Neuf-Brisach
70388 Noidans-lès-Vesoul
70421 Port-sur-Saône
70513 Vaivre-et-Montoille
71154 Crissey
73034 Beaufort
73296 Tignes
74136 Le Grand-Bornand
76319 Grand-Couronne
76655 Saint-Valery-en-Caux
77088 La Chapelle-la-Reine
77121 Collégien
77181 Ferrières-en-Brie
77249 Lésigny
77317 Mormant
77322 Moussy-le-Neuf
77335 Chauconin-Neufmontiers
77350 Ozoir-la-Ferrière
77374 Pontcarré
77437 Saint-Soupplets
77449 Serris
78090 Bouafle
80071 Beauval
80316 Flesselles
80561 Montdidier
80799 Villers-Bretonneux
83008 Bagnols-en-Forêt
83125 Seillons-Source-d'Argens
83153 Saint-Mandrier-sur-Mer
88270 Liffol-le-Grand
88372 Raon-l'Étape
88516 Vittel
89055 Brienon-sur-Armançon
89068 Chablis
89074 Champigny
90033 Delle
91016 Angerville
95370 Marines
95388 Menucourt
95504 Presles
95527 Roissy-en-France
95566 Saint-Martin-du-Tertre
95641 Vémars
97218 Le Morne-Rouge
97406 La Plaine-des-Palmistes
97421 Salazie
97424 Cilaos

Haut de page