Aller au contenu

Aller au menu principal

Liens transversaux haut

Estimation de la population au 1er janvier par région, département, sexe et âge de 1975 à 2015

Première mise en ligne : 19 janvier 2016 / Dernière mise à jour : 10 février 2016

Chaque année, l'Insee estime la population des régions et des départements (France métropolitaine et Dom) à la date du 1er janvier. Ces estimations annuelles de population sont déclinées par sexe et par âge (quinquennal, classes d'âge).

Mayotte, devenu un département d'outre-mer, est intégré au champ France à partir de l'année 2014. Les données concernant Mayotte ne sont pas inclues au champ France pour les années précédentes.

Téléchargement

Données départementales

Données régionales

Données sur les anciennes régions

Pyramides des âges (Population totale par sexe et âge - tranches quinquennales - Régions et départements)

Méthodologie

Pour les années 1975, 1982, 1990 et 1999, les estimations de population au 1er janvier s'appuient sur les dénombrements issus des deux recensements de la population, dont les données sont ramenées au 1er janvier. Pour les années 2006 à 2013, les estimations de population proviennent du nouveau recensement. Les estimations de population par sexe et âge sont des pyramides « par génération », obtenues à partir de l'année de naissance au recensement et non de l'âge.

En dehors des recensements, le niveau de population et la pyramide des âges sont évalués annuellement à partir des statistiques d'état civil et d'une estimation du solde migratoire.

Au cours d'une année donnée, l'évolution de la population d'une zone géographique résulte en effet de deux facteurs : le solde naturel et le solde migratoire.

Chaque année, le solde naturel des régions et départements est déterminé grâce aux statistiques de l'état civil. L'état civil enregistre toutes les naissances selon le sexe des enfants et le lieu de domicile des mères. De même, il enregistre les décès, selon le sexe et l'âge du défunt, et leur lieu de domicile.

Les soldes migratoires des régions et départements échappent à toute procédure d'enregistrement. Ils doivent être estimés.

Les taux de solde migratoire annuels sont estimés en partant du solde migratoire apparent sur les périodes intercensitaires. Les taux de soldes migratoires de 2013 et 2014 ont été estimés en prolongeant les taux de solde migratoires annuels moyens issus des recensements successifs de 2008 à 2013.

Le solde migratoire apparent se calcule par différence entre la variation de population entre deux années et l'excédent naturel (naissances - décès). Pour une zone donnée, ce solde apparent intègre le solde des migrations à l'intérieur de la métropole (solde interne) et le solde des migrations avec l'étranger (solde externe), mais aussi les écarts de qualité des recensements successifs.

Haut de page