Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

Présentation de la Haute-Normandie

Ce résumé est issu de l'Insee Références La France et ses régions - Édition 2010 paru en juin 2010.

Certains tableaux ont été mis à jour ou ajouté par rapport à l'édition papier.

La Haute-Normandie

Située en aval de la Seine, la Haute-Normandie est le débouché naturel du Bassin parisien pour accéder à la mer. Les deux grands ports maritimes du Havre et de Rouen se situent respectivement au 2e et 6e rang national.

Le relief et l'hydrographie ont favorisé au XIXe siècle la création d'industries textiles et de papeteries. Plusieurs raffineries se sont implantées entre Rouen et Le Havre avant la guerre. Un pôle pétrochimique considérable s'est ainsi développé autour de cet axe et réalise un tiers de la production française de produits raffinés en 2004. Dans les années 1960, l'industrie automobile s'est installée, suivie par d'autres industries décentralisées (électronique, pharmacie et parfumerie), développant un important réseau de sous-traitance. Enfin, dans les années 1980, deux centrales nucléaires ont été construites, Paluel et Penly, produisant un dixième de l'électricité française. La Haute-Normandie est donc un lieu privilégié pour les grands groupes industriels dont les sièges sociaux sont souvent localisés en Île-de-France.

Haut de page

L'industrie très présente

L'importance de l'activité industrielle va de pair avec une représentation plus forte de l'emploi industriel (un emploi sur 5) par rapport à l'ensemble du territoire (moins d'un emploi sur 6). En corollaire, le tertiaire est moins développé même si les fonctions transports-logistiques portées par l'activité portuaire sont très présentes. Même si elle n'emploie que 2,4 % des actifs de la région, l'agriculture constitue un secteur économique important, couvrant les 3/4 du territoire haut-normand. Elle est plutôt spécialisée dans les grandes cultures, avec en particulier le 1er rang des régions pour la production de lin. L'industrie agroalimentaire est assez peu liée à l'agriculture locale mais plutôt en cohérence avec la vocation portuaire de la région (1re région productrice de chocolat).

La Haute-Normandie est composée de deux départements : l'Eure et la Seine-Maritime. Au 1er janvier 2007, elle compte 1,8 million d'habitants, dont un tiers réside dans l'Eure. Depuis 1999, la croissance de la population se tasse par rapport aux années 1980. À l'instar des régions du nord et de l'est de la France, l'écart de croissance se creuse avec le niveau national. Ainsi, le poids de la population haut-normande en France baisse légèrement à 2,9 %. D'une part, par rapport aux décennies précédentes, le solde des entrées et des sorties reste négatif, d'autre part l'excédent des naissances sur les décès se réduit. Cependant, celui-ci, rapporté à la population, reste légèrement supérieur à celui de la France. La Haute-Normandie demeure ainsi parmi les régions les plus jeunes.

Haut de page

Attractivité d'emploi et de population contrastée entre les deux départements haut-normands

La situation est contrastée entre les deux départements : la Seine-Maritime supporte l'ensemble du déficit migratoire tandis que l'Eure reste un département attractif grâce à sa proximité avec l'Île-de-France. L'Eure demeure un département attractif en termes d'habitat mais moins en termes d'emploi, puisque plus de 25 % des actifs travaillent dans un autre département, contre moins de 7 % pour la Seine-Maritime. L'attractivité touristique de la région est assez limitée, comparée à beaucoup d'autres régions, et correspond essentiellement à des courts séjours.

Entre 1999 et 2006, l'emploi augmente sensiblement : + 0,6 % en moyenne chaque année. Cette progression est cependant moindre qu'en France métropolitaine (+ 1,2 %). Le chômage baisse de 3 points sur cette période et l'écart avec le taux national se réduit à environ 1 point. En 2008, le chômage remonte néanmoins. En Haute- Normandie, les formes d'emploi précaire sont plus répandues, en particulier l'intérim et les contrats aidés, et le niveau des diplômes est légèrement inférieur à la moyenne nationale. Malgré cela, la part des haut-normands vivant sous le seuil de pauvreté reste légèrement inférieure à la moyenne nationale.

Haut de page

Tableaux et illustrations

Carte de la Haute-Normandie

Carte de la Haute-Normandie

1. Repères

Repères
 
Source : Insee
Tableau mis à jour en février 2014
Population
Population au 01/01/2013 - Estimation (milliers) 1 848,1
Part dans la population française au 01/01/2013 (%) 2,8
Densité de population au 01/01/2013 (hab./km2) 150,0
Taux de variation annuel moyen de la population (2006-2013) (%) + 0,3
Emploi
Emploi total au lieu de travail au 31/12/12 (milliers) 703,5
Taux de chômage au troisième trimestre 2013 (%) 11,7
Produit intérieur brut (PIB)
Produit intérieur brut 2011 (milliards d'euros) 49,5
Part dans le PIB France 2011 (%) 2,5
Revenus
Revenu disponible brut 2010 (euros/habitant) 19 212
Revenu médian par unité de consommation 2011 (euros/uc) 18 908
Taux de pauvreté 2011 (%) 13,8
Prestations sociales
Allocataires du RSA en 2011 (milliers) 58,5
Zones urbaines sensibles (ZUS)
Nombre de zones urbaines sensibles (ZUS) 25
Part de la population régionale en ZUS en 2006 (%) 6,9

Haut de page

2. Zonage en aires urbaines 2010

Zonage en aires urbaines 2010

Haut de page

3. Les cinq plus grandes agglomérations (unités urbaines 2010)

Population en 2010
effectifs, %
Effectifs Part dans la
population régionale
Évolution annuelle
moyenne 1999-2010
Source : Insee, Recensement de la population 2010
Tableau mis à jour en juillet 2013
Rouen 463 748 25,2 0,0
Le Havre 241 037 13,1 − 0,6
Évreux 61 116 3,3 + 0,2
Louviers 43 536 2,4 0,0
Dieppe 39 211 2,1 − 0,5
Emploi en 2010
effectifs, %
Effectifs Part dans
l'emploi régional
Variation entre 1999 et 2010
de la part dans l'emploi régional
Source : Insee, Recensement de la population 2010
Tableau mis à jour en juillet 2013
Rouen 226 447 31,7 + 0,5
Le Havre 104 391 14,6 + 0,1
Évreux 41 053 5,7 − 0,2
Louviers 22 857 3,2 + 0,3
Dieppe 21 184 3,0 − 0,1

Haut de page

4. La valeur ajoutée brute régionale en 2011

La valeur ajoutée brute régionale en 2011
%
  Haute-Normandie France métropolitaine
Source : Insee, Comptes régionaux base 2005
Données 2011 provisoires
Tableau mis à jour en juillet 2013
Agriculture 1,8 1,8
Industrie 21,5 12,7
Construction 6,7 6,1
Tertiaire marchand 46,6 57,0
Tertiaire non marchand 23,5 22,4
Ensemble 100,0 100,0

Haut de page

5. Population

Population
milliers, %
   
Population au 01/01/2013
Taux d'évolution annuel moyen 2006-2013 Part des moins de 25 ans Part des plus de 65 ans Projection de population au 01/01/2040
total dû au solde naturel dû au solde apparent des entrées-sorties
Source : Insee, Estimations de population (résultats provisoires arrêtés fin 2013)
Limites territoriales au 1er janvier 2013
Tableau mis à jour en février 2014
27 Eure 595,3 + 0,7 + 0,5 + 0,2 31,4 16,0 668
76 Seine-Maritime 1 252,8 + 0,1 + 0,4 − 0,3 31,5 17,3 1 278
Haute-Normandie 1 848,1 + 0,3 + 0,4 − 0,1 31,4 16,9 1 946

Haut de page

Évolution de la population des 10 communes les plus peuplées de chaque département
nombre, %
Population municipale Évolution
2006-2011
Évolution
annuelle
moyenne
2011 2006
Source : Insee, Recensements de la population 2006 et 2011
Tableau mis à jour en février 2014
Eure
Évreux 49 359 51 239 − 1 880 − 0,7
Vernon 24 772 24 018 + 754 + 0,6
Louviers 17 697 18 259 − 562 − 0,6
Val-de-Reuil 13 233 13 595 − 362 − 0,5
Gisors 11 474 11 532 − 58 − 0,1
Bernay 10 288 10 635 − 347 − 0,7
Pont-Audemer 8 943 8 761 + 182 + 0,4
Les Andelys 8 192 8 318 − 126 − 0,3
Gaillon 7 208 6 724 + 484 + 1,4
Verneuil-sur-Avre 6 272 6 699 − 427 − 1,3
Seine-Maritime
Le Havre 174 156 182 580 − 8 424 − 0,9
Rouen 111 553 107 904 + 3 649 + 0,7
Dieppe 31 148 33 618 − 2 470 − 1,5
Sotteville-lès-Rouen 28 679 30 076 − 1 397 − 0,9
Saint-Étienne-du-Rouvray 28 118 27 815 + 303 + 0,2
Le Grand-Quevilly 24 637 26 226 − 1 589 − 1,2
Le Petit-Quevilly 22 055 22 132 − 77 − 0,1
Bois-Guillaume-Bihorel 21 107 21 496 − 389 − 0,4
Mont-Saint-Aignan 19 333 20 659 − 1 326 − 1,3
Fécamp 19 264 19 424 − 160 − 0,2

Haut de page

6. Emploi-chômage

Emploi au 31 décembre 2011
milliers, %
  Effectifs au
lieu de travail
dont
primaire
dont
secondaire
dont
tertiaire
Variation annuelle
moyenne de
l'emploi 06-11
Source : Insee, Estimations d'emploi
Données 2010 provisoires
Tableau mis à jour en juillet 2013
27 Eure 195 2,5 28,5 69,0 − 0,6
76 Seine-Maritime 513 1,5 23,8 74,8 − 0,3
Haute-Normandie 708 1,8 25,0 73,2 − 0,4
Chômage au 31 décembre 2012
%
  Taux de chômage
au 4e trim. 2012
Demandeurs d'emploi dans les cat. A,B,C
Part des moins de 25 ans Depuis plus d'un an
Sources : Insee, Taux de chômage localisés ; Pôle emploi, Dares
Tableau mis à jour en juillet 2013
27 Eure 11,1 19,3 44,4
76 Seine-Maritime 11,8 20,9 42,7
Haute-Normandie 11,6 20,4 43,3

Haut de page

7. Le logement des ménages

Le logement des ménages
%
  Part des ménages Nombre moyen de
propriétaires de leur résidence principale habitant une maison pièces par logement pièces par personne
Source : Insee, Recensement de la population 2010
Tableau mis à jour en juillet 2013
27 Eure 64,0 76,7 4,3 1,8
76 Seine-Maritime 52,9 56,3 4,0 1,8
Haute-Normandie 56,3 62,7 4,1 1,8
Taille des ménages
%
  Part des ménages comptant
une personne seule deux personnes 3 ou 4 personnes 5 personnes ou plus
Source : Insee, Recensement de la population 2010
Tableau mis à jour en juillet 2013
27 Eure 27,9 34,7 30,1 7,2
76 Seine-Maritime 33,5 33,3 27,0 6,2
Haute-Normandie 31,8 33,7 27,9 6,5

Haut de page

8. Revenus fiscaux des ménages en 2010

Revenus fiscaux des ménages en 2010

Haut de page