Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

La Corse en bref - édition 2014 - Emploi

Résumé

Fin 2012, la Corse compte 107 140 salariés. Parmi eux, 59 % travaillent dans des activités marchandes, en grande majorité dans le tertiaire. L'emploi salarié marchand - hors agriculture et particuliers employeurs - progresse légèrement de 0,3 % sur l'ensemble de l'année 2013. Cette croissance est portée par les services marchands et l'industrie. Le commerce, quant à lui, s'affaiblit tandis que la construction perd massivement des emplois. La croissance de l'emploi salarié ne permet pas d'endiguer la dégradation du marché du travail qui persiste en Corse depuis 2009. En 2013, le chômage s'intensifie : au 4e trimestre, le taux de chômage régional s'établit à 9,9 % de la population active (contre 9,7 % à l'échelon national).Au niveau des départements, le chômage demeure plus élevé en Haute-Corse.
Fin décembre 2013, en données corrigées des variations saisonnières, 18 779 demandeurs d'emplois tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi (catégories ABC) sont inscrits au Pôle emploi en Corse. Sur un an, ce nombre augmente à un rythme plus soutenu qu'au niveau national (+ 10,8 % contre + 6,0 %).
Tous les publics sont concernés par cette dégradation du marché du travail, mais la situation est plus préoccupante pour les demandeurs d'emploi âgés de 50 ans ou plus (+19,7 %). La demande d'emploi des jeunes progresse également (+3,0 % sur un an contre +0,8% au niveau France métropolitaine) mais à un rythme nettement moins soutenu que les années précédentes. Les femmes sont moins touchées que les hommes avec une progression annuelle de 9,0 % contre 13,0 % pour leurs homologues masculins. En données corrigées des variations saisonnières, le total des entrées à Pôle emploi augmente en Corse (+2,9 %) alors qu'il se stabilise à l'échelle nationale (-0,2 %). Cette tendance s'explique essentiellement par la hausse des fins de contrat qui, compte tenu de la saisonnalité de l'activité économique de la région, restent le principal motif d'inscription (45 % des entrées annuelles). Parallèlement, la reprise d'emploi et les sorties suite à une absence au contrôle sont les principaux motifs de sorties de Pôle emploi : 30 % des sorties annuelles se justifient par l'un de ces deux motifs. Toutefois, les sorties pour reprise d'emploi sont sous-évaluée s car certains demandeurs d'emploi quittent Pôle emploi après avoir retrouvé un emploi mais ne le déclarent pas à Pôle emploi et sont donc enregistrés comme sortants pour absence au contrôle.
Au cours de l'année 2013, en données corrigées des variations saisonnières, 14 904 offres d'emploi ont été enregistrées à Pôle emploi. Parmi elles, seules 31 % sont des offres d'emploi durable (CDI et CDD de plus 6 mois), comme en 2011.

Sommaire

  • 1 - Population active
    • Population active parmi les 15-64 ans
  • 2 - Emploi total - salarié - non salarié
    • Emploi total par secteur d'activité
    • Emploi salarié par secteur d'activité
    • Emploi non salarié par secteur d'activité
    • Variation trimestrielle de l'emploi salarié marchand par secteur d'activité
    • Emploi par zones d'emploi
  • 3 - Taux de chômage
    • Évolution trimestrielle du taux de chômage localisé
    • Taux de chômage localisé par zone d'emploi
  • 4 - La demande d'emploi
    • La demande d'emploi de catégories ABC
    • La demande d'emploi selon la catégorie A et ABC
    • L'évolution trimestrielle de la demande d'emploi de catégories ABC
    • L'évolution trimestrielle de la demande d'emploi de catégories ABC en Corse par public
    • La demande d'emploi de catégories ABC selon la qualification
    • La demande d'emploi par zone d'emploi
    • Inscriptions au chômage selon le motif
    • Sorties du chômage selon le motif
  • 5 - L'offre d'emploi
    • Offres d'emploi enregistrées selon l'activité économique et la qualification
    • L'évolution des offres d'emploi enregistrées durables et saisonnières
  • 6 - Demandeurs d'emploi indemnisés et bénéficiaires de minima sociaux
    • Le taux de demandeurs d'emploi indemnisés
    • Les allocataires des minima sociaux
  • 7 - Principales mesures de politiques d'emploi
    • Insertion et formation professionnelle des jeunes
    • Réinsertion professionnelle des chômeurs
  • Pour en savoir plus

Publication

1 - Population active

Population active parmi les 15-64 ans en 2011
Corse France
Source : Insee, Recensement de la population 2011 - Exploitation principale
Population active (15-64 ans) en nombre 138 621 29 496 454
Taux activité (%) 68,7 72,6
Taux d'activité des hommes (%) 74,8 76,2
Taux activité des femmes (%) 62,7 69,1
Taux d'emploi (%) 60,6 63,7
Taux d'emploi des hommes (%) 67,8 67,3
Taux d'emploi des femmes (%) 53,5 60,1
Taux d'emploi des 55-64 ans (%) 41,1 40,5
Définitions

retour sommaire


2 - Emploi salarié - non salarié

Emploi salarié par secteur d'activité au 31 décembre 2012
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France
Nombre Evolution annuelle moyenne 2012/2002 % Nombre Evolution annuelle moyenne 2012/2002 % Nombre Evolution annuelle moyenne 2012/2002 % Nombre Evolution annuelle moyenne 2012/2002 %
Données 2012 provisoires
Source : Insee, Estimations d'emploi localisées.
Agriculture 413 0,9 1 540 1,6 1 953 1,4 229 256 -1,2
Industries 3 296 2,1 2 988 1,1 6 284 1,6 3 223 802 -2,1
Industries agricoles et alimentaires 958 1,6 1 313 1,1 2 271 1,3 23 678 -3,6
Energie 1 215 1,6 651 2,2 1 866 1,8 860 120 -2,4
Autres Industries 1 123 3,2 1 024 0,6 2 147 1,9 2 340 004 -1,9
construction 5 859 4,7 5 587 3,8 11 446 4,2 1 411 085 1,0
Commerce gros détail et réparation automobiles et motocycles 7 143 1,2 8 275 1,2 15 418 1,2 3 028 564 0,2
transports et entreposage 3 502 1,5 2 965 0,4 6 467 1,0 1 347 101 -0,2
Hébergement et restauration 2 864 2,5 2 329 2,8 5 193 2,6 936 097 1,4
information et communication 749 0,1 507 1,2 1 256 0,5 699 781 0,7
activités financières et d'assurance 1 098 3,1 1 187 3 2 285 3,0 843 108 0,8
activités immobilières 425 1,2 461 3,7 886 2,4 234 187 0,2
activités scientifiques,techniques, services admin et de soutien 3 646 3,9 3 328 3,7 6 974 3,8 2 867 472 1,0
autres activités de services 2 631 3,4 2 366 1,1 4 997 2,2 1 311 985 1,2
Administration 14 499 3,3 8 838 3,2 23 337 3,3 2 801 799 0,3
Enseignement, santé, action sociale 9 670 1,4 10 977 1,5 20 647 1,5 4 833 501 0,7
Ensemble 55 795 2,5 51 348 2,1 107 143 2,3 23 767 738 0,2
Emploi non salarié par secteur d'activité au 31 décembre 2012
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France
Nombre Evolution annuelle moyenne 2012/2002 % Nombre Evolution annuelle moyenne 2012/2002 % Nombre Evolution annuelle moyenne 2012/2002 % Nombre Evolution annuelle moyenne 2012/2002 %
Données 2012 provisoires
Source : Insee, Estimations d'emploi localisées.
Agriculture 836 -2,1 1558 -2,2 2394 -2,2 424 891 -2,2
Industrie 354 3,1 429 3,7 783 3,4 131 348 0,2
Construction 1246 5,1 1386 5,1 2632 5,1 295 671 2,6
Tertiaire marchand 3736 2,9 3829 3,1 7565 3 1 268 178 2
Tertiaire non marchand 1269 3,8 1429 4,2 2698 4 431 271 3
Ensemble 7441 2,6 8631 2,3 16072 2,5 2 551 359 1,3
Emploi par zone d'emploi au 31 décembre 2011
Ajaccio Porto-Vecchio Sartène - Propriano Bastia Calvi - L'Île-Rousse Corte Ghisonaccia - Aléria Total Corse
Données 2011 définitives
Source: Insee, Estimations d'emploi localisées.
emploi total 47 346 11 536 3 914 40 730 9 280 3 947 5 815 122 568
non salariés 4 705 1 935 708 5 566 1 585 604 885 15 988
Salariés 42 641 9 601 3 206 35 164 7 695 3 343 4 930 106 580
agriculture 0,4 1,6 2,9 2,0 2,3 0,8 9,9 1,7
industrie 6,1 4,7 6,0 6,3 3,6 4,8 8,5 5,9
construction 7,9 19,2 18,8 10,9 10,7 9,3 12,4 10,7
tertiaire marchand 38,0 44,4 38,7 46,2 33,8 31,8 25,8 40,2
tertiaire non marchand 47,6 30,1 33,6 34,6 49,6 53,3 43,4 41,5
total salariés 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0

Variation de l'emploi marchand par secteur d'activité

Variation de l'emploi marchand par secteur d'activité

Définitions

retour sommaire


3 - Taux de chômage

Évolution trimestrielle du taux de chômage localisé

Inscription au chômage en Corse

Avertissement : Les séries ont été révisées. D'une part, le nombre de chômeurs est revu à la baisse au niveau national après la rénovation du questionnaire de l'enquête emploi, ce qui a une incidence comparable sur les taux de chômage estimés au niveau local. D'autre part, la méthode d'estimation des taux de chômage a été améliorée sur différents points (passage de l'emploi au lieu de travail à l'emploi au lieu de résidence, information sur les travailleurs frontaliers, ...). A partir d'Avril 2014, les nouvelles séries de taux de chômage régionaux et départementaux sont rétropolées, l'impact des changements de méthode ayant été neutralisé, elles sont cohérentes sur l'ensemble de la période d'estimation.



Taux de chômage localisé par zone d'emploi en moyenne annuelle en 2013

Taux de chômage en %

Définitions

retour sommaire

4 - La demande d'emploi

La demande d'emploi de catégories A et ABC au 31 décembre 2013
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France (en milliers)
Données brutes
Source: DIRECCTE/Pôle emploi
Catégorie A 8 958 9 790 18 748 3 372,0
évolution sur 1 an (%) 8,7 12,2 10,5 5,6
Catégorie ABC 10 380 11 325 21 705 4 974,4
évolution sur 1 an (%) 8,4 12,4 10,4 6,1
Données CVS
Catégorie A 7 402 8 409 15 811 3 307,3
évolution sur 1 an (%) 9,0 12,5 10,8 5,6
Catégorie ABC 8 842 9 937 18 779 4 898,1
évolution sur 1 an (%) 8,8 12,7 10,8 6,0
La demande d'emploi de catégories ABC au 31 décembre 2013
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France (en milliers)
Source: DIRECCTE/Pôle emploi
Effectifs (données CVS) 8 842 9 937 18 779 4 898,1
évolution sur 1 an (%) 8,8 12,7 10,8 6,0
Structure des DEFM (cat ABC données CVS en %)
Hommes 46,2 45,4 45,8 49,9
Femmes 53,8 54,6 54,2 50,1
Moins de 25 ans 15,9 15,2 15,6 15,7
25 à 49 ans 61,5 63,7 62,6 62,7
50 ans ou plus 22,6 21,1 21,8 21,6
Chômeurs de longue durée 25,4 25,5 25,4 41,9

L'évolution trimestrielle de la demande d'emploi de catégories ABC (données CVS)

L'évolution trimestrielle de la demande d'emploi de catégorie ABC (données CVS)

L'évolution de la demande d'emploi de catégories ABC en Corse par public

L'évolution de la demande d'emploi de catégories ABC en Corse par public

La demande d'emploi de catégories ABC selon la qualification au 31 décembre 2013
(données brutes)
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France
Source: DIRECCTE/Pôle Emploi
Manœuvre 180 332 512 157 219
Structure (%) 1,7 2,9 2,4 3,2
Ouvriers spécialisés 294 483 777 338 259
Structure (%) 2,8 4,3 3,6 6,8
Ouvriers qualifiés 815 922 1737 634 627
Structure (%) 7,9 8,1 8,0 12,8
Employés non qualifiés 2 824 2 632 5 456 957 193
Structure (%) 27,2 23,2 25,1 19,2
Employés qualifiés 5 491 6 053 11 544 2 199 142
Structure (%) 52,9 53,4 53,2 44,2
Agents de maîtrise, techniciens 444 590 1034 388 473
Structure (%) 4,3 5,2 4,8 7,8
Cadres 332 313 645 299 475
Structure (%) 3,2 2,8 3,0 6,0
Total 10 380 11 325 21 705 4 974 388
La demande d'emploi de catégories ABC par zone d'emploi au 31 décembre 2013
Ajaccio Porto-Vecchio Sartène-Propriano Bastia L'Ile-Rousse Corte Ghisonaccia - Aléria Total Corse
Source: DIRECCTE/Pôle Emploi
Effectifs (données CVS) 6 128 1 964 750 6 903 1 565 476 993 18 779
Structure (%) 32,6 10,5 4,0 36,8 8,3 2,5 5,3 100,0
Evolution sur un an (%) 6,4 17,6 11,0 15,8 8,8 4,7 7,4 10,8
Eléments de structure DEFM (%) < 25 ans 15,4 17,2 16,5 15,3 14,8 16,8 15,3 15,6
> 50 ans 23,4 19,6 23,0 20,8 21,5 22,9 21,9 21,8
Femmes 53,4 54,5 55,5 55,1 55,2 48,7 53,5 54,2

Inscriptions au chômage selon le motif (cumul annuel 2013)

Inscriptions au chômage selon le motif (cumul annuel 2013)

Sorties du chômage selon le motif (cumul annuel 2013)

Sorties du chômage selon le motif (cumul annuel 2013)

Définitions

retour sommaire

5 - L'offre d'emploi

L'offre d'emploi / cumul annuel 2013
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France
Source: DIRECCTE/Pôle emploi
Données brutes
Nombre d'offres 7 484 7 716 15 200 2 609 900
dont durables 2 365 2 350 4 715 1 234 777
Evolution sur un an (%) -18,4 -21,2 -19,8 -11,9
Données CVS
Nombre d'offres 7 154 7 750 14 904 2 593 200
dont durables 2 334 2 327 4 661 1 231 300
Evolution sur un an (%) -19,7 -21,5 -20,6 -11,9
Activité économique
Agriculture 1,5 15,1 8,4 ND
Industrie 4,8 4,4 4,6 ND
Construction 7,0 5,3 6,1 ND
Tertiaire 86,7 75,2 80,9 ND
Qualification
Manœuvres 2,7 5,5 4,1 5,8
Ouvriers 13,1 21,1 17,2 15,9
Employés 80,3 69,7 74,8 65,2
Agents de maîtrise, techniciens 3,2 2,9 3,1 10,3
Cadres 0,7 0,8 0,8 2,8
Définitions

retour sommaire

6 - Demandeurs d'emploi indemnisés et bénéficiaires de minima sociaux

Les demandeurs d'emploi indemnisés au 31 décembre 2013
(données brutes)
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse
Source: DIRECCTE/Pôle Emploi
Demandeurs d'emploi (catégories A,B,C,D,E) 12 413 12 970 25 383
Demandeurs d'emploi indemnisés (catégorie A,B,C,D,E) 8 021 8 134 16 155
dont assurance chômage 6 810 6 738 13 548
dont régime solidarité 661 784 1 445
dont stagiaire en formation 549 603 1 152
Evolution sur un an (%) 9,4 10,3 9,8
Taux de demandeurs d'emploi indémnisés 64,6 62,7 63,6
Les allocataires de minima sociaux au 31 décembre 2013
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France métro
Source: CNAF
RSA
Effectifs 3 257 4 316 7 573 2 296 022
Evolution sur un an (%) 3,8 6,1 5,1 7,2
AAH
Effectifs 2 611 3 481 6 092 988 478
Evolution sur un an (%) 4,6 1,8 3,0 2,6
Définitions

retour sommaire

7 - Principales mesures de politiques d'emploi

Insertion et formation professionnelle des jeunes / cumul sur l'année 2013
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France
Source: UT-DARES
Contrats en alternance (entrées cumulées)
contrats d'apprentissage 705 757 1 462 ,,,
dt contrats d'apprentissage du secteur privé 614 727 1 341 269 622
Contrats de professionnalisation ,,, ,,, ,,, ,,,
CIVIS (effectif présent en fin de mois)
Jeunes présents dans le dispositif 153 250 403 ,,,
dont femmes 76 113 189 ,,,
dont jeunes en emploi 25 55 80 ,,,
Actions de formation de la CTC
Jeunes admis en stage ,,, ,,, 449 ,,,
Réinsertion professionnelle des chômeurs / cumul année 2013
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France
*conventions initiales et avenants
Source: DARES
Emploi marchand aidé
Contrats uniques d'insertion - CIE* 116 96 212 50 974
Emploi non marchand aidé
Contrats uniques d'insertion - CAE* 895 948 1 843 401 615
Emplois d'avenir (contrats prescrits) 181 231 412 95 000
dt secteur marchand 24 48 72 14 945
dt secteur non marchand 157 183 340 80 055
Contrats de génération 36 25 61 14 825

Définitions

retour sommaire

Définitions

Avertissement : les données nationales se réfèrent à la France métropolitaine. Certains tableaux correspondent à la France entière (France métropolitaine et départements d'outre-mer).
Province = métropole hors Ile-de-France
Signes conventionnels utilisés : (p) = provisoire, ... = données non disponibles, /// = sans objet

Population active :
regroupe la population ayant un emploi, les chômeurs et les militaires du contingent.
Taux d'activité :
rapport entre la population active et la population totale de même sexe et de même âge. Conventionnellement, le taux d'activité d'ensemble est estimé sur la population de 15 à 64 ans.
Taux d'emploi :
rapport entre la population active ayant un emploi et la population totale de même sexe et de même âge. Conventionnellement, le taux d'emploi d'ensemble est estimé sur la population de 15 à 64 ans.
Zones d'emploi :
espaces géographiques à l'intérieur desquels la plupart des actifs résident et travaillent, et dans lesquels les établissements peuvent trouver l'essentiel de la main-d'oeuvre nécessaire pour occuper les emplois offerts. Le découpage actualisé 2010 se fonde sur les flux de déplacements domicile-travail des actifs observés lors du recensement de 2006.
Estimations d'emploi localisées (Estel):
le champ couvert est l'emploi total salarié et non salarié au 31 décembre, répertorié BIT, et mesuré au lieu de travail et lieu de résidence, avec prise en compte de la multi-activité. C'est une synthèse de sources : DADS, fichiers de paye des agents de l'Etat, particuliers employeurs et fichiers MSA et Acoss.
Estimations trimestrielles d'emploi salarié :
résultent de l'exploitation des bordereaux de cotisation Urssaf. Elles sont calculées sur l'ensemble des secteurs marchands hors agriculture et emploi public dans l'administration, l'éducation, la santé et l'action sociale.
BIT :
Bureau international du travail
Chômeur au sens du BIT :
personne en âge de travailler (15 ans ou plus) qui répond simultanément à trois conditions :
  • être sans emploi, c'est à dire ne pas avoir travaillé, ne serait-ce qu'une heure, durant une semaine de référence ;
  • être disponible pour prendre un emploi dans les 15 jours ;
  • chercher activement un emploi ou en avoir trouvé un qui commence ultérieurement.
Taux de chômage :
rapport entre le nombre de chômeurs (au sens du BIT) à la population active totale.
Correction des variations saisonnières (CVS) :
Technique que les statisticiens emploient pour éliminer l'effet des fluctuations saisonnières normales sur les données, de manière à en faire ressortir les tendances fondamentales.

La demande d'emploi

Les demandes d'emploi en fin de mois (DEFM) :
comptabilisent les demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en fin de mois. Conformément aux recommandations du rapport du Cnis sur la définition d'indicateurs en matière d'emploi, de chômage, de sous-emploi et de précarité de l'emploi septembre 2008), la Dares et Pôle emploi présentent à des fins d'analyse statistique les données sur les demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en fonction des catégories suivantes :
  • catégorie A : demandeurs d'emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi, sans emploi ;
  • catégorie B : demandeurs d'emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi, ayant exercé une activité réduite courte (i.e. de 78 heures ou moins au cours du mois) ;
  • catégorie C : demandeurs d'emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi, ayant exercé une activité réduite longue (i.e. de plus de 78 heures au cours du mois) ;
  • catégorie D : demandeurs d'emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi (en raison d'un stage, d'une formation, d'une maladie), sans emploi ;
  • catégorie E : demandeurs d'emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi, en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés).
Les demandes d'emploi enregistrées (DEE):
demandes nouvelles enregistrées par Pôle emploi au cours du mois.
Les demandes d'emploi sorties (DES):
demandes sorties des fichiers du Pôle emploi au cours du mois.

L'offre d'emploi

Les offres d'emploi enregistrées (OEE) par le Pôle emploi
comptabilisent les offres déposées par les entreprises selon deux types :
  • les offres d'emploi durable : Contrat à durée indéterminée et contrat à durée déterminée de plus de 6 mois.
  • les offres d'emploi non durable.

L'indemnisation du chômage

Régime d'assurance chômage :
système de protection sociale contre la privation d'emploi. Il est chargé de recueillir les contributions des employeurs et des salariés afin d'indemniser les personnes involontairement privées d'emploi qui ont travaillé et cotisé. La principale allocation versée au titre de ce régime est l'Allocation d'aide au retour à l'emploi y compris formation (ARE+AREF).
Régime de solidarité :
régime d'indemnisation du chômage institué pour certaines catégories de personnes ne remplissant pas les conditions exigées pour bénéficier de l'assurance chômage. Les deux principales allocations versées au titre de ce régime sont l'Allocation temporaire d'attente (ATA) qui s'adresse aux chômeurs qui n'ont pas de référence de travail (durée maximale : 1 an) et l'Allocation de solidarité spécifique (ASS), ouverte à tout allocataire cessant d'être indemnisé par le régime d'assurance chômage.

les Minima sociaux

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) :
entré en vigueur le 1er juin 2009, il a pour objet d'assurer à ses bénéficiaires des moyens convenables d'existence, afin de lutter contre la pauvreté, encourager l'exercice ou le retour à une activité professionnelle et aider à l'insertion sociale des bénéficiaires (loi n°2008-1249 du 1er décembre 2008). Il remplace le Revenu Minimum d'Insertion (RMI), l'Allocation de Parent Isolé (API) ainsi que les mécanismes d'intéressement liés à la recherche d'emploi.
L'Allocation adulte handicapé (AAH) :
destinée à assurer un revenu minimum aux personnes handicapées.

Les principales mesures de politique d'emploi

Contrats du secteur marchand
  • Contrat d'apprentissage : destiné aux jeunes de 16 à 25 ans, il vise à apprendre un métier en alternant formation en entreprise et enseignement professionnel.
  • Contrat de professionnalisation : destiné aux jeunes de 16 à 25 ans ou demandeurs d'emploi de plus de 26 ans, dont l'objectif est de permettre au salarié l'acquisition d'une qualification professionnelle, de favoriser l'insertion ou la réinsertion professionnelle. C'est un contrat de travail à durée déterminée ou indéterminée avec une action de professionnalisation.
  • Le contrat de génération est un dispositif d'aide à l'emploi visant à créer des binômes jeune-senior pour encourager l'embauche des jeunes et garantir le maintien dans l'emploi des seniors, tout en assurant la transmission des compétences. Ce dispositif prévoit une aide financière pour toute embauche à partir de 2013 effectuée par les PME sous certaines conditions.
Contrat du secteur non marchand
  • Contrat d'insertion dans la vie sociale (CIVIS) : destiné aux jeunes de 16 à 25 ans révolus rencontrant des difficultés particulières d'insertion professionnelle.
Contrat des secteurs marchand et non marchand
  • Contrat unique d'insertion (CUI) : entré en vigueur depuis le 1er janvier 2010, le nouveau "contrat unique d'insertion" prend la forme dans un cadre rénové, du contrat initiative emploi (CUI-CIE) dans le secteur marchand et du contrat d'accompagnement dans l'emploi (CUI-CAE), dans le secteur non marchand. Il a pour objet de faciliter l'insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles d'accès à l'emploi.
  • L'emploi d'avenir est un contrat d'aide à l'insertion destiné aux jeunes particulièrement éloignés de l'emploi, en raison de leur défaut de formation ou de leur origine géographique. Il comporte des engagements réciproques entre le jeune, l'employeur et les pouvoirs publics, susceptibles de permettre une insertion durable du jeune dans la vie professionnelle.
  • retour sommaire

novembre 2014

Retour au sommaire

Partenaires

Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi de Corse
 logo Direccte

Liens