Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

Présentation de la région

Mise à jour : octobre 2012

La Basse-Normandie, région faiblement urbanisée qui attire les séniors

Avec 17 589 km², la Basse-Normandie couvre 3,2 % du territoire métropolitain et abrite 2,4 % de la population française. Au 1er janvier 2009, 1,471 million d’habitants y résident dont 46 % dans le Calvados. Depuis 1999, la population bas-normande croît en moyenne de 0,3 % par an, portée avant tout par l’excédent des naissances sur les décès.

Au sein de la région, seulement 14 villes comptent plus de 10 000 habitants et 2/3 des communes en rassemblent moins de 500. L’influence urbaine de la région s’accroît mais elle reste moins marquée qu’en métropole. Les espaces des grandes aires urbaines réunissent 64,5 % de la population contre 82,5 % au niveau national. Entre 1999 et 2009, les villes-centres des grandes aires urbaines enregistrent une baisse de leur population alors que leurs périphéries, qu’il s’agisse des couronnes ou des espaces multipolarisés, connaissent un essor démographique.

Si beaucoup de jeunes quittent la région pour poursuivre leurs études ou trouver un premier emploi, la Basse-Normandie accueille en revanche des retraités qui s’installent le plus souvent dans les communes rurales ou sur le littoral. Ces migrations, cumulées à l’effet générationnel du papy-boom contribuent au vieillissement progressif de la population. En 1990, les jeunes de moins de 25 ans représentaient 36,7 % de la population contre 30 % en 2009. Parallèlement, la part des seniors âgés de plus de 65 ans est passée de 14,2 % à 18 % sur la même période.

L’industrie agro-alimentaire, secteur phare de la région

Fin 2010, 581 100 personnes travaillent en Basse-Normandie (2,2 % de l’emploi métropolitain). Près de neuf actifs ayant un emploi sur dix sont salariés.

La région se caractérise par une spécialisation sectorielle assez marquée dans l’industrie et notamment dans l’agroalimentaire. Ce dernier regroupe 23 % des emplois du secteur industriel et constitue l’un des atouts majeurs de la région.

La Basse-Normandie se caractérise également par son caractère agricole : 4,7 % des emplois bas-normands relèvent du secteur primaire (2,4 % en métropole).

Le secteur tertiaire regroupe quand à lui 72 % de l’emploi régional contre 78 % en métropole. La région comble difficilement son retard dans ce secteur, notamment dans celui des services "haut de gamme" aux entreprises (services informatiques, services de conseil et d’assistance…).

Un contexte économique assez morose

La crise économique perdure et continue d’affecter le marché du travail bas-normand. En 2011, l’emploi se contracte alors qu’il augmente au niveau national. Le bâtiment ne semble pas se remettre de la crise immobilière de 2008 et subit de plein fouet la perte de ses effectifs salariés. Les secteurs du transport et du commerce souffrent également et les services marchands s’essoufflent. Par contre, l’industrie réussit à garder ses emplois après dix années de baisse continue.

Le repli de l’emploi s’accompagne d’une hausse du nombre de chômeurs. Le taux de chômage au 4ème trimestre 2011 atteint 8,8 % de la population active (9,4 % en France métropolitaine).

Des revenus faibles mais relativement homogènes

En 2009, au sens fiscal du terme, la moitié des ménages bas-normands dispose d’un revenu inférieur à 17 235 euros par unité de consommation. Ce revenu médian est l’un des plus bas de métropole. Par contre, le rapport entre les hauts et bas revenus est plus faible en Basse-Normandie qu’en métropole. Les disparités sont plus marquées parmi les jeunes ménages et au sein des villes de la région, lieux de plus forte mixité sociale.

haut de page

Chiffres repères de la région

  • Population au 01.01.2009 (milliers) : 1 470,9
  • Part dans la population métropolitaine : 2,4 %
  • Densité de la population en 2009 : 83,6 hab./km²
  • Taux de variation annuel moyen 1999-2009 : + 0,3 %
  • Emploi (milliers) : 581,1
  • Taux de chômage localisé moyen au 4ème trimestre 2011 : 8,8 %
  • Produit intérieur brut 2010 en valeur : 34,4 milliards d'euros
  • Part dans le PIB métropolitain : 1,8 %
  • Revenu disponible brut 2008 : 19 142 (euros/habitant)
  • Revenu fiscal déclaré par les ménages pour l'année 2009 :
    • revenu médian par unité de consommation : 17 235 (euros/UC)
    • part des ménages fiscaux imposés : 54,5 %
  • Taux de pauvreté en 2009 : 13,3 %
  • Allocataires du RSA au 31.12.2010 (milliers) : 35,2
  • Nombre de zones urbaines sensibles (Zus) en 2006 : 12
  • Part de la population régionale en Zus : 3,5 %

haut de page

Carte de la région Basse-Normandie

Carte routière de la région Basse-Normandie

haut de page

Tableaux

Population

Population
Départements Population au 01.01.2009 (milliers) Taux d'évolution annuel moyen
1999-2009 (en %)
Part des moins de 25 ans
(en %)
Part des plus de 65 ans
(en %)
Projection de population au 01.01.2040 (milliers)
total dû au solde naturel dû au solde apparent des entrées-sorties
Source : Insee, recensement de la population 2009, projections de population
Calvados 680,9 + 0,5 + 0,4 + 0,1 31,7 16,1 756,6
Manche 497,8 + 0,3 + 0,1 + 0,2 28,5 19,6 522,9
Orne 292,2 0,0 + 0,1 - 0,1 28,6 19,7 293,9
Basse-Normandie 1470,9 +0,3 + 0,2 + 0,1 30,0 18,0 1 573,4

haut de page

Le logement des ménages

Le logement des ménages en 2009
Départements Calvados Manche Orne Basse-Normandie
Source : Insee, recensement de la population 2009
Part des ménages (%) : propriétaires de leur résidence principale 56,4 61,8 62,6 59,5
habitant une maison 60,7 79,0 78,8 70,4
Nombre moyen de : pièces par résidence principale 4,10 4,35 4,21 4,21
personnes par résidence principale 2,26 2,23 2,22 2,24
Part des ménages comptant (%) : 1 personne seule 33,5 32,9 33,8 33,4
2 personnes 33,6 36,1 35,8 34,9
3 ou 4 personnes 26,6 25,2 24,5 25,7
5 personnes ou plus 6,3 5,8 6,0 6,0

haut de page

Emploi-Chômage

Emploi-chômage
Départements Emploi en 2009 Chômage au 31.12.2011
Effectifs dont primaire (%) dont secondaire (%) dont tertiaire (%) Taux de chômage au 4ème trimestre 2011 (%) Demandeurs d'emploi inscrits
de moins de 25 ans (%) depuis plus d'un an (%)
Données 2010 provisoires.
Source : Insee - estimations localisées d'emploi et taux de chômage localisé, Pôle Emploi - DEFM catégories A, B, C.
Calvados 281 050 3,0 19,9 77,1 9,2 20,0 37,4
Manche 189 045 6,1 26,1 67,8 8,1 21,2 36,9
Orne 110 979 6,7 27,2 66,1 8,9 20,6 37,4
Basse-Normandie 581 074 4,7 23,3 72,0 8,8 20,5 37,2

haut de page

Les dix principaux secteurs d'activité

Les dix principaux secteurs d'activité au 31.12.2010 (1)
en %
Secteur d'activité (2) Poids du secteur dans l'emploi salarié Taux de variation annuel moyen de l'emploi salarié
2005-2010
Basse-Normandie France Basse-Normandie France
1-Hors secteurs principalement non marchands - Données 2010 provisoires
2-Les secteurs d'activité sont décrits en A17, nomenclature agrégée associée à la NAF révision 2
Source : Insee, estimations d'emploi localisé
Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles 12,6 12,6 0,0 + 0,1
Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien 8,9 12,0 + 0,7 + 1,2
Fabrication d'autres produits industriels 7,2 6,4 - 1,5 - 3,1
Construction 7,1 6,1 + 0,9 + 1,1
Autres activités de services 6,3 5,8 + 1,0 + 2,4
Transports et entreposage 4,4 5,6 0,0 - 0,3
Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac 4,0 2,3 - 0,1 - 0,8
Hébergement et restauration 3,4 3,8 + 1,4 + 1,4
Fabrication de matériels de transport 2,9 1,5 - 2,8 - 3,1
Activités financières et d'assurance 2,4 3,4 0,0 + 0,8

haut de page

La valeur ajoutée brute régionale en 2010

Valeur ajoutée brute par branche d'activité en 2010
en %
Basse-Normandie France de province France métropolitaine
2010 Évolution 2010/2009 (en %) 2010 Évolution 2010/2009 (en %) 2010 Évolution 2010/2009 (en %)
Lecture : la valeur ajoutée nationale par branche d'activité est répartie au niveau régional selon les secteurs d'activité des établissements.
Les pourcentages étant arrondis à la 1ère décimale, leur somme pour une branche donnée n'est pas toujours strictement égale à 100 %.
Données 2009 semi-définitives, 2010 provisoires.
Source : Insee, comptes régionaux base 2005.
Agriculture 2,8 18,5 2,4 17,1 1,7 17,0
Industrie 14,6 0,5 14,6 0,3 12,7 0,3
Construction 7,4 - 6,2 6,7 - 5,1 6,0 - 4,7
Tertiaire marchand 47,8 3,9 51,4 3,1 57,2 2,6
Tertiaire non marchand 27,4 2,2 24,9 2,1 22,4 2,1
Total (en millions d’euros courants) 30 924 2,5 1 191 186 2,2 1 705 748 1,9

haut de page

Illustrations

Pyramide des âges au 1er janvier 2009

Pyramide des âges de la région Basse-Normandie au 1er janvier 2009

haut de page

Le zonage en aires urbaines 2010 (selon les données du recensement de la population de 2008)

Carte du zonage en aires urbaines 2010 de Basse-Normanie

haut de page

Les 20 plus grands établissements en 2010

Carte des grands établissements de la région Basse-Normandie

haut de page

Téléchargement

Version imprimable

Pour en savoir plus

  • La France et ses régions
    L’ouvrage rassemble indicateurs et analyses statistiques illustrant les disparités et similitudes des 26 régions françaises et leur positionnement dans le cadre européen.