Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

Indices des prix internationaux des matières premières importées - Produits alimentaires - En euros - Base 100 en 2000 - Informations

Identifiant : 000810638

Mise à jour du mercredi 17 septembre 2014

Informations

Source1 : Insee - Division "Synthèse conjoncturelle"

Indices de prix et cours des matières premières

Produits pétroliers

Pétrole brut

Jusqu'à la fin de 1985, les prix internationaux du baril étaient unilatéralement fixés par les producteurs : Opep ou compagnie britannique BNOC. Sur le marché "spot" (enlèvements ponctuels, au jour le jour), les cotations du baril de Mer du Nord (origine zone britannique "brent") portaient sur des transactions marginales.

À partir de 1986, le cours spot du brent s'est progressivement imposé comme une référence représentative du prix des approvisionnements européens.

Après d'éphémères tentatives de valorisation netback (valeur déduite de celle des produits raffinés) puis de restauration d'un prix officiel de l'OPEP, le prix du pétrole a évolué vers un prix de marché libre.

Depuis 1989, les contrats d'approvisionnement pour l'Europe se réfèrent directement aux cotations spot : le prix franco à bord (fab) de chaque origine est basé sur le cours spot du brent corrigé d'un écart prenant en compte l'éventuelle différence de qualité.

Produits pétroliers

Organisé de longue date, le marché libre des produits pétroliers raffinés de Rotterdam reflète l'évolution des prix en dollars demandés dans les transactions internationales.

Depuis la libération en 1985 des prix des carburants, ces cotations, converties en euros, sont devenues un élément important dans la formation des prix de vente hors taxes sur le marché intérieur français.

Les séries retracées sont des moyennes mensuelles des données de source Petroleum Argus publiées par le Financial Times.

Prix des matières premières importées et indices Insee associés

Les indices Insee retracent l'évolution mensuelle (moyenne des observations) de 32 matières premières importées, parmi la quarantaine de matières les plus importantes en termes de valeur d'importations, et dont les mouvements de prix sont régulièrement diffusés.

Les pondérations, actualisées chaque année, reflètent la structure en valeur des importations de l'année précédente.

Les résultats sont agrégés en fonction de la nature des produits et de leur destination (alimentaire ou industrielle). Ils sont exprimés, d'une part en devises composites (euro, dollar américain, dollar australien, dollar malaisien et livre sterling) et d'autre part en euro.

Les indices constituent des indicateurs précurseurs des coûts unitaires de notre approvisionnement explicitant les incidences respectives de l'orientation des marchés et des mouvements de parité de l'euro vis-à-vis des devises impliquées.

Voici la liste des matières premières importées prises en compte dans le calcul des indices :

Cours des devises étrangères

Ces séries sont utilisées pour convertir en euros le cours des matières premières importées coté en devises (à savoir le dollar américain, le dollar australien, le dollar malais et la livre anglaise).

Les cotations sont relevées sur le marché londonien.

Haut de page